cliquer sur le ruban afin d'atteindre les anciennes images
ruban images Antoinette

Le Portail des Gardes-Mémoires

le portail des Gardes-Mémoires

Jean Laurendeau

Jean Rolandeau

Liens thématiques
développés sur ce site web

Rolandeau recherché

Si vous êtes un Rolandeau de France,
nous désirons communiquer avec vous.
Nous avons un incalculable
besoin de votre passé.

Contactez-nous

Si vous ne comprenez pas le pourquoi
d'une telle demande

lisez ceci.

Mais que diable !
Écrivez-nous . . . bande de Rolandeau !

note révisée le 22 mars 2015

séparateur 1

Il y a du nouveau dans l'ère du temps
de la Nouvelle-France

Nous sommes en train d'écrire l'histoire de
Jean Rolandeau et Marie Thibault
les premiers ancêtres
de tous les Laurendeau d'Amérique.

Ils se sont établis à Montmagny au Québec
au tout début de la colonie
lire plus

note révisée le 22 mars 2015

séparateur 1

Il y a aussi du nouveau
chez les Laurendeau des USA

US flag

Suite à plusieurs années de recherches,
pendant lesquelles rien n'a été facile,
nous avons l'immense joie
de présenter une importante branche américaine de
Laurendeau qui sont devenus,
par la force des choses, des Lorando

lire plus sur nos cousins des states

note révisée le 22 mars 2015

séparateur 1

Denyse Laurendeau

la p'tite soeur de l'auteur de ce site web
vous présente ses activités

loge Denysa L.

Vous espérez caresser votre paix intérieure ?
Vous rêvez d'accoster à votre mouvance infinie ?
Juste à lire des mots comme yoga, sagesse, force, souplesse, prénatal, postnatal, ménopause vous place illico dans un état de sérénité.
Les 13 lunes vous intriguent.

Cliquez sur ce lien
et voyagez dans les pages de son site web.

séparateur 1

Alain J. Laurendeau

raconte une histoire de Laurendeau,
il nous rapporte son histoire

Livre Alain J. Laurendeau

voyez comment 14,400 volts
catapultent un gars de la région de Lanaudière
dans une autre vie.
Le récit d'un infatigable guerrier
Lire +

note révisée le 25 juin 2013

séparateur 1

Pitou Kaniu, âgée de 7 semaines

Pitou Kaniu 7 semaines

Une belle poilue, transformée en mascotte de ce site web

séparateur 1

Pitou Kaniu, vers l'âge de 15 semaines

Kaniu à 15 semaines

En apprentissage pour son futur métier de bûcheron.

séparateur 1

Pitou Kaniu, vers l'âge de 9 mois

Kaniu à 9 mois

En quête du mulot perdu.

séparateur 1

Pitou Kaniu, vers l'âge de 10 mois

Kaniu à 10 mois

Commère Kaniu sait tout se qui se déroule dans son quartier. Elle informe et se fait voir quand un ami circule devant la maison. Elle grogne quand un ennemi traverse son regard. Accoudée à la fenêtre, rien ne lui échappe. Imaginez le charivari, quand en même temps, il y a des événements visibles par la fenêtre du jardin . . . c'est beaucoup de responsabilité pour un si jeune pitou . . .

séparateur 1

Pitou Kaniu, 1 an

Kaniu 1 an

Les paris sont ouverts. Attention, j'ai la suite des photos.

séparateur 1

Pitou Kaniu, 21 mois

Kaniu 21 mois

L'auteur de ce site prend la pose avec son canidé qui n'a rien du chacal mais tout de l'inséparable compagnon.

Les anecdotes de Rolandus 1er

Sujet: Un nouveau livre est né . . .

Louiseville, des souvenirs plein la valise

Un livre de chroniques en image et en texte est né durant les célébrations du 350e anniversaire de la fondation de la ville. Il raconte l'histoire de Louiseville entre 1860 et 1960. L'auteure, professeure et historienne, Michèle Gélinas, a formé ce projet avec la douce sensibilité de l'âme du persévérant prospecteur. Elle a admirablement dépisté 180 photographies de ces temps anciens, se permettant ainsi de nous dépeindre des pages d'histoire et des anecdotes envoûtantes.

Pour nous, Laurendeau . . .

Ce livre est doublement important puisque plusieurs de ces doux souvenirs photographiés au temps d'Arsène Laurendeau et de sa douce Azélie Bélair se prélassent fièrement dans ses pages. Nous apprécions les oeuvres qui nomment nos ancêtres. Nous soutenons haut et fort ceux qui parlent de nos ancêtres puisque nous croyons que si on les évoque, on les fait vivre un peu plus longtemps.

Un exemple de photo retrouvée dans le livre . . .

Plus bas, vous voyez un homme debout près de son attelage. Il s'agit de Louis-Philippe Lainesse, le grand chanceux qui avait marié la belle Marie-Anne Laurendeau en 1942. Puis la voiture, la bizarre de voiture . . . à quoi sert-elle ? Michèle Gélinas nous a brossé le tableau de tout ça à la page 125 de son livre.

Louis-Philippe Lainesse

Louiseville, des souvenirs plein la valise
pour ceux qui portent intérêt au livre : lien pour se rendre chez l'éditeur

note créée le 21 mars 2015

séparateur

Sujet: La maison de Louiseville

La fenêtre d'Arsène

Mes arrière-grands-parents, Azélie Bélair et Arsène Laurendeau ont élevé leurs enfants dans leur maison de ferme, localisée à Louiseville, en Mauricie au Québec. En 2014, cette maison, plus que centenaire, existe toujours.
Par cette fenêtre de l'étage, autour des années 1910, le soir venu, mon arrière-grand-père regardait fructifier ses champs de verdure.
note créée le 29 juillet 2014

séparateur

Sujet : Pointe-à-la-Caille . . . la coquette . . . se fait redécouvrir

Les amateurs sur l'histoire des Laurendeau savent que le premier ancêtre à s'établir au Canada avait choisi le petit village de Pointe-à-la-Caille afin d'y construire sa maison et d'y élever sa famille. Les époques se sont succédé et le petit village s'est effacé pour finalement prendre le nom de Montmagny dans la merveilleuse région touristique Chaudière-Appalaches.

Ce qui demeure dans le domaine de l'inconnu pour la majorité des gens est que le temps a fait son oeuvre sur le village fondateur. Il s'est vidé de ses âmes et passa à l'oubli. Loin des yeux, loin du coeur dit le vieil adage. Par malheur pour nous, curieux contemporains, le village sans vie et les siècles qui s'enfilent les uns par-dessus les autres ont instauré la désolation et ensuite se sont acharnés à faire tomber les murs des maisons de l'ancien village. En dépit de cette fatalité, mis à part l'activité de quelques cultivateurs, nous sommes tout de même chanceux car, depuis belle lurette, il n'y a pas eu d'activité humaine sur ce territoire. Ils besognaient ailleurs. Vous comme moi savez qu'être ailleurs, c'est bien commode quand on ne veut pas y laisser de marque destructrices. Ces éléments réunis formaient une situation parfaite pour que de merveilleuses histoires s'installent et se cachent sous terre.

Un jour à la Pointe-à-la-Caille, des individus, aux airs inquisiteurs, se sont installés à des endroits où ils croyaient déceler des bâtiments de l'ancien temps. Armés d'outils de fouille fines ils se sont mis à gratter le sol avec leur petite truelle. L'un d'entre eux, équipé d'un minuscule pinceau, époussetait les pierres piétinées par l'ancêtre. Que dire de leur modeste grattoir, il était manipulé avec bons nombres d'humbles gestes de précision afin de ne pas blesser l'artéfact.

Décontenancé par tant d'actions généreuses envers les anciens sols, un peu à la manière de l'archéologue, j'ai cherché à comprendre, j'ai fouillé pour finalement dénicher un «placoteux».

"Tirez-vous une bûche" . . . il a des informations importantes à communiquer"

Lire + sur un "placoteux" qui relate des choses fantastiques

note révisée le 24 mars 2015

séparateur

Sujet : Émile Nelligan et Rose-de-Lima Laurendeau

Rose-de-Lima Laurendeau (d'Onésime Laurendeau et Sophie Garneau) convole en juste noce en 1878 avec Jean-Baptiste Avila Corbeil (de Joseph Corbeil et Mathilde Vépin). Le couple aura une famille bien garnie de 12 enfants, dont Émile Corbeil. Ce dernier se mariera avec Gertrude « Gerty » Nelligan (de David Nelligan et Émilie-Amanda Hudon). Gertrude est la soeur de l'immense poète Émile Nelligan.

Combien de fois, Rose-de-Lima Laurendeau a parlé avec Émile Nelligan ? De quoi avaient l'air les envolées verbales du poète lors des soupers familiaux du dimanche? Qui de vous, amis lecteurs, avez réponses à ces questionnements ?

Voici un extrait rencontré au fil de mes lectures
. . . Émilie avait aussi donné naissance à deux filles, Éva était celle qui . . . était la plus près de son père. Gerty, la douce Gerty, avait hérité du talent de musicienne de sa mère et jouait magnifiquement bien de la mandoline . . . Émile était celui qui causait le plus d'inquiétude à ses parents . . .
Ce texte est tiré du magnifique livre Robertine Barry, La femme nouvelle écrit par Sergine Desjardins, publié aux Éditions Trois-Pistoles.

Afin de mieux connaître le poète, faites le plein de références:

note révisée le 5 mai 2014

séparateur

Généalogie

Page d'entrée pour consulter la généalogie de plusieurs familles

Notre banque de données contient plus de 8900 noms.

Nos pages offrent la possibilité de rencontrer chaque génération jusqu'au premier ancêtre Laurendeau à s'établir en Amérique.

Désormais nous affirmons que nous sommes le plus grand rassemblement de Laurendeau au monde.

Partez à la rencontre de ces infatigables Laurendeau d'Amérique.

Lire +

Histoire

Que se passe-t-il sur la planète pendant que les Laurendeau composent leur histoire?

Essai chronologique sur l'histoire du Québec, de l'Acadie, du Canada-français, de la France, des États-Unis, de l'Angleterre et de bien d'autres choses du savoir.

Ne vous vexez surtout pas si nous regardons de plus près tout ce qui touche les Canadiens-français d'Amérique.

Le travail qui vous est ici présenté est vraiment loin d'être terminé. Par contre, il est d'ores et déjà possible de voir ce que l'humanité a été obligée d'organiser comme party pour qu'un jour les Laurendeau et leurs familles alliées puissent naître, s'amuser, trimer, se marier, vivre . . . et faire leur généalogie.

Lire +

Pour plus d'information, contactez le

www.jean-laurendeau.com

Copyright © depuis 2005, Jean Laurendeau.
Afin de faciliter l'écriture, ce site comprend le féminin quand le masculin est utilisé. Nous croyons en l'égalité des chances et des humains.

Pour communiquer avec Jean Laurendeau, auteur de ce site Internet genealogiejeanLaurendeau@gmail.com