Chronologie de l'histoire du Québec et du Canada-français

Chronologie de l'histoire du Québec, de l'Acadie et du Canada-français: Livre II

1664

  • Canada: Pierre Boucher publie à Paris: Histoire véritable et naturelle des moeurs et production du pays de la Nouvelle-France vulgairement dite le Canada.
  • Canada: Jean-Baptiste Colbert forme la Compagnie des Indes Occidentales. Tout cela va à l'encontre des intérêts que le roi Louis XIV porte à la Nouvelle-France et nous enseigne sur le peu de cas que Colbert faisait de la Nouvelle-France. (001-66)
  • États-Unis, 29 août: 4 frégates anglaises arrivent devant le port de New Amsterdam, possession Hollandaise. Le 20 septembre, le gouverneur hollandais, Peter Stuyvesant, se rend. En cette même journée, les anglais s'emparent du fort Orange. Le 10 octobre, les anglais investissent le fort Casimir. Les Hollandais perdent ainsi tous leurs territoires en Amérique. New Amsterdam deviendra New York. (100-76)
  • Musique: Début de la collaboration de Molière avec Lully dans la pièce Le Mariage forcé présentée au Louvre. (400v1-469)

1665

  • Canada: Arrivée de Jean Talon dans la colonie. Il est Intendant, Administrateur, Constructeur, Promoteur de l'économie, Instigateur de l'expansion territoriale et bien plus encore... Talon est un des 4 ou 5 administrateurs exceptionnels que le gouvernement français prêtera à la Nouvelle-France. D'entrée de jeu, Talon dénonce la situation intolérable que provoque la Compagnie des Indes Occidentales. (001-66, 68)
  • Canada: Talon instaure une nouvelle politique de peuplement. (001-70)
  • Canada: Louis XIV, résolut d'écraser les Iroquois, dépêche à ses frais en Nouvelle-France, les mille soldats et les officiers du régiment de Carignan-Salières. Ce régiment, fidèle à Mazarin lors de la Fronde, arrivera à Québec auréolé de gloire à la suite de sa participation à une récente guerre contre les Turcs Ottomans. (001-67)
    Hélas! la France, plus pressée de défendre ses intérêts en Europe, ne crut pas devoir se rendre à ces (nos) appels avant l'année 1665. (008-30)
  • Canada: Un traité de paix est signé avec les Iroquois. Seuls les Agniers (Mohawks), les plus puissants des Iroquois, s'obstinent à prolonger l'état de guerre. (001-67)
  • Musique: Louis Jolliet, futur découvreur du Mississipi, est mentionné parmi les officiers de musique chez les Jésuites de Québec. (401-25)

1666

  • Canada: L'arrivée du régiment Carignan-Salières crée chez tous les habitants, alliés comme ennemis, un impact incalculable. Les Canadiens sont heureux. D'un seul coup, la métropole expédiait au pays presqu'autant d'hommes qu'elle en avait envoyés, civils et militaires, au cours des 60 dernières années.
  • Canada: Pierre de Saurel construit le fort Richelieu, actuelle ville de Sorel. La rivière Richelieu était la principale voie d'accès des Iroquois vers la vallée du St-Laurent. (001-67)
  • Canada: Jacques de Chambly construit le fort Saint-Louis, actuel Fort-Chambly. (001-67)
  • Canada: Henri de Sallières construit le fort Sainte-Thérèse, dans la baie Missisquoi. (001-67)
  • Canada, 9 janvier: Le gouverneur Courcelles décide d'écraser les Agniers (Mohawks). Par un froid sibérien, il quitte Québec avec 500 hommes. Les guides Algonkins ne se présentent pas au rendez-vous. L'armée du gouverneur se perd et atteint un poste hollandais le 14 février. De retour au fort St-Louis, 60 hommes avait péri inutilement, sans livrer bataille. Dure leçon qui fit réfléchir sur la manière de lever des campagnes d'hiver. (001-67)
  • Canada: Talon fait construire 3 villages, sur la Seigneurie des Jésuites, contre le gré des Jésuites, en banlieue de Québec: Bourg Royal, Bourg la Reine et Bourg Talon, ce dernier est aujourd'hui appelé Charlesbourg.
  • Canada: Talon fait recenser la population: un total de 3 215 habitants (2 133 sont dans la région de Québec, 457 aux Trois-Rivières, 625 à Montréal). Le recensement révèle une grave pénurie de femmes, 65 demeurent candidates au mariage, face à 635 hommes célibataires. Le roi est exaspéré. (001-69)
  • La France déclare la guerre à l'Angleterre.
  • Musique: Destiné à la prêtrise, Louis Jolliet change de vocation et, à la suite d'un voyage en France (1667), il sera nommé professeur d'hydrographie à Québec. Il tiendra l'orgue à la paroisse de Québec pendant de nombreuses années et enseignera à jouer de l'instrument. (401-26)

1667

  • Canada: Construction du fort Saint-Jean, actuellement St-Jean-sur-Richelieu. (001-67)
  • Canada: Construction du fort Sainte-Anne, île à l'entrée du lac Champlain. (001-67)
  • Canada, 10 juillet: Signature d'un traité de paix avec les Iroquois. Il durera 15 ans. Affligés par la petite vérole, décimés par les guerres et les famines, les Iroquois demandent la paix en 1664; elle leur sera accordée, à cause de multiples récidives Iroquoises, en 1667. (001-49, 67)
  • Canada: Par le Traité de Breda, la France reprend possession de l'Acadie. Talon rêve de créer à Port-Royal, une citadelle inexpugnable qui assure l'accès des navires français au golfe du St-Laurent. Aussi, il rêve d'une route terrestre qui relierait Port-Royal à Québec par les vallées de la Chaudière et de la Kennebec. (001-73)
  • États-Unis: Le gouverneur Andros, du Massachusetts, fonde Pemaquid, à l'est de la Kennebec. (100-28)
  • États-Unis: L'Angleterre acquiert la Nouvelle-Hollande qui sera divisée en New York, New Jersey et Delaware. Les immigrants seront de tolérance religieuses
  • Musique, 4 janvier: Le premier bal est donné à Québec par Louis Théandre Chartier de Lotbinière pour fêter sa nomination comme lieutenant-général de la Prévoté. Les Jésuites espèrent que ce genre d'activité mondaine ne se répétera pas. (401-26)

1668

  • Canada: Talon autorise la vente de l'eau-de-vie aux Indiens. (001-89)
  • États-Unis: Le gouverneur Andros s'empare de Pentagouet, que le baron de Saint-Castin reprend l'année suivante. Andros tente de repousser les frontières jusqu'à la rivière Sainte-Croix. (100-28)
  • Canada: Les Anglais reprenne possession de la baie d'Hudson à cause de la trahison de 2 français: Médard Chouart, sieur des Groseilliers et Pierre-Esprit Radisson. (100-114)
  • Musique, 10 novembre: Naissance de François Couperin. Se marie en 1689, il aura 4 enfants dont 2 filles musiciennes. Il publie son premier livre des pièces pour clavecin en 1713. Ses oeuvres: 6 Élévations, 9 Leçons de ténèbres, des motets, des Sonates en trio, 14 Concerts royaux, 2 Messe pour orgue, 233 pièces pour clavecin et un important traité l'Art de toucher le clavecin. (400v1-516)
  • Littérature: Le fabuliste Jean de La Fontaine publie ses Fables. (410-174)

1669

  • Canada, Côte-du-Sud: Les premières concessions au fief Saint-Luc et dans la Seigneurie de la Rivière-du-Sud se font à compter de 1669. Voici la liste des premiers habitants de Montmagny:
    1. Noël Morin, 1653, propriétaire du fief Saint-Luc. Il serait demeuré à Québec pour déménager dans son fief, chez son fils Alphonse et y mourir en 1680
    2. Pierre Lefebvre dit Lajeunesse, 23 juin 1669 (Aucun établissement connu à la Rivière-du-Sud, ni au fief Saint-Luc)
    3. Jacques Pozé, 23 juin 1669
    4. Jean Bucquet, 23 juin 1669 (Aucun établissement connu à la Rivière-du-Sud, ni au fief Saint-Luc)
    5. Jean Prou, 23 juin 1669
    6. Guillaume Fournier, 22août 1669
    7. Pierre Fréchet dit Bruslot, 10 août 1669 (Aucun établissement connu à la Rivière-du-Sud, ni au fief Saint-Luc)
    8. François Boivin, 12 septembre 1669 (Aucun établissement connu à la Rivière-du-Sud, ni au fief Saint-Luc)
    9. Romain Becquet, 4 août 1669 (Aucun établissement connu à la Rivière-du-Sud, ni au fief Saint-Luc)
    10. Jean Gardel dit St-Jean, 4 août 1671 (Aucun établissement connu à la Rivière-du-Sud, ni au fief Saint-Luc)
    11. Louis Couillard (fils de Louis C.), 4 août 1671
    12. Jacques Couillard (fils de Louis C.), 4 août 1671
    13. Jean-Baptiste Couillard (fils de Louis C.), 4 août 1671
    14. Pierre Blanchet, 13 septembre 1671
    15. Michel Isabel, 1672
    16. Alphonse Morin (fils de Noël Morin) 22 août 1672
    17. Charles Morin (fils de Noël Morin)
    18. Jean Rolandeau (Laurendeau), 1672 (les titres de propriété sont signés devant le notaire royal Pierre Duquet, le 7 avril 1676: selon les sources #005)
    (003-29 à 42)
  • Canada: Les privilèges de la Compagnie des Indes Occidentales sont suspendus pour l'ensemble du territoire Canadien et la liberté de commerce rétablie à la grande satisfaction de tous. (001-66)
  • Canada: Dollier et Bréhaut se rendent au Lac Supérieur, actuellement Sault-Ste-Marie. (001-73)
  • Canada: Le roi ouvre la Nouvelle-France aux Récollets. (001-89)
  • Canada: Des Groseilliers élève, sur la rivière Némiscau ou Rupert, le fort Charles, en l'honneur du roi d'Angleterre. Les Anglais construiront une série de forts: Monsoni, Quichitchouane et Nelson. (100-114)
  • Musique: Par ordonnance royale, Perrin et Cambert obtiennent le privilège d'exploiter une Académie de musique: salle du Jeu de paume de la Bouteille, rue du Fossé. (400v2-102)

La faune et la flore autour des premiers habitants du fief Saint-Luc
Les terres en bordure du fleuve supportent une végétation mixte de conifères et de frênes. La plaine de la Rivière-du-Sud est occupée par une association de chênes blancs, d'érables rouges et d'ormes parsemée de conifères tels les sapins, cèdres et pins blancs.
Cette forêt abrite des espèces comme le raton-laveur, la martre, le renard, le lièvre et la perdrix. La rivière recèle d'anguilles, de saumons et d'autres espèces. Sur les berges du fleuve, les premiers habitants trouvent du gibier en abondance ainsi que des oiseaux migrateurs attirés par les prairies de scirpe. (004-34, 35)
Ils peuvent se rendre dans la région de Kamouraska pour chasser l'orignal et pêcher l'éperlan. (004-36)
La Côte-du-Sud est un paradis de chasse et de pêche. (004-39)

1670

  • Canada, Côte-du-Sud: Louis Couillard s'établit, avec sa famille, dans la seigneurie de la Rivière-du-Sud, qui lui appartient depuis une quinzaine d'années. (007-141)
  • Canada, Côte-du-Sud: Un régime de traite libre des fourrures prévaut dans les seigneuries de la Côte-du-Sud: les seigneurs et les habitants ont le droit de traite à condition de payer les divers droits perçus sur les pelleteries. Cette situation est de nature à attirer l'attention des éventuels habitants. Par contre, les responsables du poste de Tadoussac voient d'un mauvais oeil l'implantation d'un réseau de traite de l'autre côté du fleuve. (004-87)
  • Canada: Robert Cavelier de La Salle se rend au lac Huron.(001-73)
  • Canada: Daumont, Nicolas Perrot et des Jésuites atteignent le versant nord des lacs Huron et Supérieur. (001-73)
  • Canada, 2 mai: Le roi Charles II accorde une charte royale au gouverneur et à la Compagnie des Aventuriers d'Angleterre trafiquant dans la baie d'Hudson. C'est la naissance de la célèbre Compagnie de la baie d'Hudson qui existe toujours, en 2010, sous le nom de La Baie / The Bay. (100-114)

1671

  • Canada: Le Jésuite Charles Albanel et l'explorateur Saint-Simon se rendent à la baie d'Hudson à partir de Tadoussac, en passant par les rivières Saguenay et Rupert. (001-73) Le 28 juin de l'année 1672, il reprennent possession de la baie d'Hudson au nom du roi de France. (100-114)
  • Musique: L'Académie de musique de 1669 est inaugurée par la Pomone de Cambert, joué 8 mois de suite. La troupe se compose de 9 comédiens-chanteurs, 15 choristes et un orchestre de 13 musiciens. (400v2-102)

1672

  • Canada: Tout juste avant son départ, Talon organise la célèbre expédition de Louis Jolliet et du père Marquette sur le Mississipi. (001-73)
  • Canada: Arrivée de Louis de Buade, comte de Frontenac, nouveau Gouverneur de la Nouvelle-France. On dit de lui qu'il présentait une personnalité originale et forte, mais dominatrice à l'excès. Selon Saint-Simon; - il était un homme de beaucoup d'esprit, fort du monde et parfaitement ruiné. Officiellement, Frontenac doit poursuivre sur les mêmes lancées que Courcelles et Talon. Dans les faits, il doit compter sur ses propres ressources, humaines, matérielles et financières, pour l'exploitation de ses richesses et s'assurer, face au monde extérieur, une balance commerciale favorable. En vrai mots, cela signifie que la Nouvelle-France doit exporter aux Antilles les surplus de sa production agricole et, en France, sa production annuelle de fourrures. Désormais seuls les profits de cette double opération permettraient l'importation de produits manufacturés indispensables au colons. Encore une fois, le développement de la Nouvelle-France devient pure utopie. Par contre, la traite des fourrures fera rayonner la poignée de Français, établie dans la Vallée du St-Laurent, du golfe du Mexique jusqu'à la Baie d'Hudson. Ce phénomène d'éclatement subit, constitue le fait le plus extraordinaire de toute l'histoire de la Nouvelle-France. (001-76, 83)
  • Canada: Le pays compte 6 705 habitants.
  • Canada: Talon quitte la Nouvelle-France. Il sera promu secrétaire du Cabinet du Roi jusqu'à sa mort survenue en 1694. (001-71)
  • Canada: Construction du fort Frontenac (Catarakoui), actuel Kingston en Ontario. Robert Cavelier de La Salle est promu commandant du fort.
  • Musique: Lully présente Les Fêtes de l'Amour à l'Académie royale de Musique, Salle Vaugirard, Paris. (400v1-428)

Jugement sur Courcelles et Talon
Éternellement nous nous souviendrons du premier, pour avoir si bien rangé les Iroquois à leurs devoirs; et éternellement nous souhaiterons le retour du second, pour mettre la dernière main aux projets qu'il a commencé d'exécuter si avantageusement pour le bien de ce pays.
Relations, 1671-1672

  • France: La France déclare la guerre à la Hollande. (200-128)

1674

  • Canada, Côte-du-Sud: 01 -Jean Rolandeau devient chaîneur. Il participe, sous la gouverne de Jean Guyon, à l'arpentage de la Seigneurie de la Rivière-du-Sud: ... six arpents de terre de front pour Guillaume Fournier, trois chacun pour Jean Proulx, Jacques Boulé, Jacques Pauzé, Jean Roussin et Michel Isabel... ...ainsi que trois arpents pour Noël Morin, bornés au seroist par Pierre Blanchet, qui détient aussi trois arpents de M. de Lépiné... (003-45) et (007-100)
  • Canada: Mort de la Compagnie des Indes Occidentales. (001-66)
  • François de Montmorency Laval est nommé évêque.
  • Canada: Joliette, de retour de son voyage sur le Mississipi, rend compte de ses découvertes à Frontenac qui cache mal son enthousiasme. (001-85)

1675

  • Canada, Côte-du-Sud, 5 août: Louis Couillard donne le contrat de son moulin banal à Mathurin Morisset. (008-33)
  • Canada, Côte-du-Sud, 23 août: Le premier enfant baptisé à la Pointe-à-la-Caille est une fille, Madeleine Fournier, 13e enfant de Guillaume Fournier et de Françoise Hébert, née ou baptisée le 23 août 1675. Ella avait pour marraine l'épouse d'Alphonse Morin, Madeleine Normand, et pour parrain Jacques Grenier, installé sur une terre du fief St-Joseph (pointe au Foin). (006-11)
  • États-Unis: La guerre du roi Philippe, chef de la tribu des Wampanoags, dure 3 ans. Elle chasse les colons anglais de l'Acadie, à l'avantage des Acadiens. Traditionnellement, les relations entre les Français et les Indiens sont bonnes, contrairement à celles que les Anglais entretiennent avec eux. (100-29) Le 12 août 1676, le roi Philippe est tué suite à une trahison. Sa tête est portée en triomphe et elle est fixée à un pieu, à la vue de tous, pendant 1/4 de siècle. Sa femme et son fils de 9 ans sont vendus comme esclaves aux Antilles. Cette guerre se continue jusqu'en août 1678. Durant cette guerre, 600 colons anglais et 3 000 Indiens sont tués. (100-81)
  • États-Unis: la population de la Nouvelle-Angleterre compte 50 000 immigrants anglais. Ce même territoire compte 12 à 13 000 âmes. (100-79)

1676

  • Canada, Côte-du-Sud, automne: Louis Couillard reçoit foi et hommage de Noël Morin, titulaire du fief Saint-Luc. L'acte qui en rend compte, nous apprend qu'il y a déjà six habitants installés dans le petit domaine: Guillaume Fournier, Alphonse Morin, Michel Isabel, Nicolas Sarrazin, Jean Prou et 01 -Jean Rolandeau. (003-32)
  • Canada: Marguerite Bourgeois et 3 compagnes recrutées en France, fondent La Congrégation de Notre-Dame, exclusivement consacrée à l'éducation des jeunes filles et officiellement reconnue par Mgr de Laval. Marguerite Bourgeois meurt en 1700. (001-44)
  • Angleterre: Fondation de l'observatoire Greenwich. (300-141)

1677

  • Canada, Côte-du-Sud, 25 mai: M. le Comte de Frontenac accorde, à Geneviève Couillard, la seigneurie de l'Islet-St-Jean: une lieue de terre de front sur le fleuve St-Laurent, à commencer depuis les deux lieues promises à Noel Langlois, en remontant le dit fleuve, tirant vers ce qui appartient à Delle Amiot, avec deux lieues de profondeur, ensemble un islet estant dans le dit fleuve, au devant de la dite lieue de front contenant quatre à cinq arpents ou environ, pour en jouir, par elle, ses hoirs et ayans cause à l'avenir en fief et seigneurie, avec droit de chasse et de pêche dans toute l'étendue des dits lieux. (008-38)
  • Canada, Côte-du-Sud, 4 août: 01 -Jean Rolandeau est chaîneur lors de l'arpentage de la Seigneurie de L'Islet-Saint-Jean. (003-45) (008-39)

1678

  • Musique, 4 mars: À Venise, naissance d'Antonio Vivaldi. Ordonné prêtre en 1703, il n'exercera pas son ministère. Ses oeuvres: 41 opéras connus (Vivaldi en déclare 94), 3 oratorios, 50 pièces religieuses, 50 cantates profanes, 93 sonates, 500 concertos et sinfonie et divers recueils sur la musique. (400v1-551)

1679

  • Canada, Côte-du-Sud: Thomas Morel est nommé premier missionnaire desservant Pointe-à-la-Caille. Né en 1636 en Bretagne, il arrive dans la colonie en 1661. Son nom apparaît dans le premier registre de la Pointe-à-la-Caille le 24 août 1679, au moment du baptême d'une fille de Guillaume Fournier et de Françoise Hébert. Morel meurt en 1687. (003-53 et 54)
  • Canada, Côte-du-Sud: En cette année, trois paroisses ouvrent leur registres: Cap-St-Ignace, Saint-Thomas-de-la-Pointe-à-la-Caille (Montmagny) et Notre-Dame-du-Bon-Secours (L'Islet). (004-136)
  • Canada: Frontenac envoie Daniel Du Luth négocier et conclure une entente avec les tribus indiennes du Lac Supérieur. (001-83)

1680

  • Canada, Côte-du-Sud, 24 avril: 01 -Jean Rolandeau épouse 01 -Marie Thibault à l'église Notre-Dame-de-Québec. Ils eurent une famille de six filles et un fils. Quatre de leurs filles se marièrent aux familles alliées Marotte-Labonté, Boutin, Gendreau-Lapoussière et Lefebvre-Boulanger. Le fils, 02 -Louis-Joseph, est le seul continuateur de la lignée des Laurendeau en Amérique. (005)
  • Arrêt interdisant de se convertir au protestantisme.
  • Création de la comédie française.

1681

  • Canada, Côte-du-Sud: Lors du dernier recensement fait sous le régime français, on y trouve Jean Rolandeau et Marie Thibault établis sur leur terre. Voici le bref rapport que firent les recenseurs: Jean Rolandeau 30; Marie Thibault 18; 2 fusils, 1 vache, 6 arpents en valeur. (005) En réalité, Marie a 20 ans. (005)
  • Canada, Côte-du-Sud: Au recensement de 1681, la Côte-du-Sud compte 400 habitants. (004-65) Seulement 4 personnes ont plus de 60 ans. (004-71) La région compte pour 4.8% de la population totale de la Nouvelle-France. (004-74) Un ratio de 140 hommes pour 100 femmes est atteint. (004-76)
  • Canada, Côte-du-Sud: Lors du recensement de 1681, le fief Saint Luc comprend 58 personnes réparties dans 10 habitations. Voici la liste des voisins de Jean Rolandeau:
    1. Guillaume Fournier (60 ans) et Françoise Hébert (46 ans) + 8 enfants
    2. Alphonse Morin (30ans) et Marie Normand (30 ans) + 5 enfants
    3. Nicolas Sarasin (30 ans) et Marie Blondeau (18 ans) + 1 enfant
    4. Jean Proust (34 ans) et Jaquette Fournier (22 ans) + 4 enfants
    5. Pierre Blanchet (35 ans) et Marie Fournier (26 ans) + 5 enfants
    6. Jacques Posé (38 ans) et Marie Jobidon (25 ans) + 3 enfants
    7. Pierre Jonqua (33 ans) et Jacqueline Boulé (23 ans) + 3 enfants
    8. Robert Boullé (50 ans) et Françoise Grenier (44 ans) + 6 enfants
    9. Geneviève Després (40 ans; veuve de Louis Couillard), seigneuresse + 3 enfants et Pierre, un domestique (46 ans)
    [006, Annexe 1, Séquence événementielle,8)
  • Canada: La Salle construit les forts Tonti, actuel Niagara Falls en Ontario et Crèvecoeur, actuel Peoria en Illinois. (001-86)
  • Canada: Le roi de France résolut d'établir dans la colonie des officiers d'Amirauté chargés d'entendre les causes maritimes afin de faire cesser certains abus qui semblaient vouloir paralyser le commerce et l'industrie. Les capitaines de navires, en arrivant aux ports, devaient, dans les vingt-quatre heures, et cela sous peine d'amende, se rendre au bureau de l'Amirauté pour annoncer leur arrivée. Le lieutenant en charge se rendait au port: il visitait le navire, dressait un procès-verbal, dans lequel il entrait le nom du capitaine, celui du navire, le nom et le nombre de passagers, leur qualité, ainsi que force détail sur la cargaison. (008-101, 102)
  • États-Unis: Fondation de la colonie Pennsylvanie par des persécutés quakers. (101-17)

1682

  • Canada, janvier: La Salle, Tonti et une quarantaine d'hommes quittent le fort Contrecoeur pour les mers du Sud. Ils rejoignent le Mississipi et la rivière des Illinois "en délire de printemps" et le pays des Arkansas, où ils sont accueillis chaleureusement. Le 6 avril 1682, l'expédition atteint le Golfe du Mexique. Une émouvante cérémonie consacre la prise de possession de cet immense territoire qui portera plus tard, le nom de Louisiane, en l'honneur de Louis XIV, roi de France et de Navarre. (001-86)
  • Reprise des guerres iroquoises.
  • France: La cour s'installe dans son château de Versailles encore inachevé. (200-129)
  • Musique: John Blow (1649-1708), le maître de Purcell, écrit le premier opéra anglais véritable. Venus and Adonis, ce masque pour le divertissement du roi est présenté devant la cour, avec Mary Davies, la maîtresse du roi Charles II, dans le rôle de Vénus et sa fille âgée d'une dizaine d'années dans le rôle d'un Cupidon espiègle . . . (400v1-485)

1683

  • Canada, Côte-du-Sud, 15 octobre: Marie-Madelaine Morin, cohéritière du fief Saint-Luc et épouse du notaire royal Gilles Rageot, supplient Geneviève Desprès, qui administre la seigneurie durant un court laps de temps, de recevoir foi et hommage. C'est donc "nud teste le Chapeau à la main et un genouil en terre" que Rageot déclare foi et hommage à Geneviève Després. (003-33)
  • Canada, 6 septembre: La Salle est à Paris. Il convainc le marquis de Seignely (fils de Colbert) de consentir au financement d'un établissement colonial à l'embouchure du Mississipi. (001-86)
  • Musique, 25 septembre: À Dijon, naissance de Jean-Philippe Rameau. Se marie en 1726, il aura 4 enfants. Il meurt de la typhoide et du scorbut en 1764. Ses oeuvres: 32 oeuvres de théatre, 5 grands motets, 7 cantates profanes, 5 suites de pièces de clavecin en concerts, 62 pièces de clavecin et une vingtaine d'écrits théoriques ou critiques. (400v1-581)

1684

  • Canada, 8 mars: Les Iroquois s'emparent de 7 canots français porteurs de 16,000 livres pesant de pelleteries. Ceci marque le début d'une série d'escarmouches qui conduiront à une autre guerre contre les Iroquois, à une différence près des guerres précédentes; lors de la prochaine guerre, Les Iroquois seront alliés aux Anglais. (001-92)
  • Canada, 29 juillet: La Barre quitte Montréal à la tête d'une armée de 1000 hommes. La Barre se fait arnaquer par les Iroquois. Il est contraint de signer un traité de paix dit de l'Anse à la Famine. Échec humiliant aussitôt dénoncé et qui valut à La Barrer, son rappel immédiat. (001-92)
  • Canada, Juillet: La Salle quitte La Rochelle pour le Golfe du Mexique avec 300 hommes et quatre navires porteurs de matériel. L'équipage est constitué d'hommes mal choisis et peu sûrs. Les bateaux manquent l'embouchure du Mississipi et errent. Tonti parti des Grands Lacs pour opérer la jonction attendra et retournera bredouille. Perdu, La Salle construit un petit fort dans la baie de Matagorda au Texas. La Salle cherche toujours et ne trouve pas. En janvier 1687, il ne reste plus que 50 hommes. Découragé, il entreprend un incroyable périple à pied qui, du Texas, le mènera au pays des Illinois. Le 19 mars 1687, quelque part au nord de Houston (Texas), La Salle est abattu par ses hommes, atteint en pleine figure de 2 coups de feu tirés à bout portant. (001-86)
  • États-Unis, 13 octobre: À bout de patience, les Lords of Trade font que le Massachusetts perd sa charte. C'est la fin de l'oppression de la majorité par une toute petite minorité, pour le bien futur de la nation américaine. (100-85, 86)
  • Musique: La fête de la Sainte-Famille, création locale, sera célébrée, à partir de 1684, le troisième dimanche après Pâques.
    Le propre et l'ordinaire de la messe de la Sainte-Famille sont constitués l'un de la messe du Sacré-Coeur, l'autre de la Messe royale du premier ton de Henry Du Mont, mise en concurrence après 1750 avec la Messe bordeloise. La pièce la plus remarquable est la prose, dite aussi séquence, "Sacrae Familiae". Cette prose est sans doute la seule pièce musicale religieuse composée en Nouvelle-France, vraisemblablement au début du XVIIIe siècle, par semble-t-il, les chanoines Charles Glandelet et Charles Amador Martin qui «composent», c'est-à-dire arrangent les chants de la messe et de l'office à partir de la messe du Sacré-Coeur en plain-chant. Cette prose se retrouve dans de multiples recueils de chant dans les églises paroissiales, et la plupart des institutions religieuses conservent encore des versions manuscrites de cette musique. Nombre de villages et d'institutions sont placés sous la protection de sainte Anne, de la Vierge, de saint Joseph et de l'Enfant Jésus. Les Amérindiens eux-mêmes connaissent au moins la prose "Sacrae Familiae", traduite en abénakis dans certains manuscrits. (401-29)

1685

  • Canada, Côte-du-Sud: Cap-St-Ignace connait un développement très précoce. On y recense les premiers chevaux. (004-103)
  • Canada: la population du pays est de 19725 habitants.
  • France, 18 octobre: L'édit de Fontainebleau révoque l'Édit de Nantes. Environ 200 000 protestants quittent alors le royaume, malgré l'interdiction qui leur en est faite, et vont chercher asile en Angleterre, en Hollande ou dans le Brandebourg. L'émigration des huguenots les plus aisés prive la France d'une partie de ses forces vives. (200-127)
  • Musique 23 février: Naissance de Georg Friedrich Haendel à Halle. Étudie le droit à Halle en 1702-1703. Voyage en Italie, en Angleterre. Première du Messie à Dublin en 1742. Devient aveugle en 1753. Il est enterré à Londres, Westminster Abbey, en 1726. Ses oeuvres: 41 opéras italiens, 1 masque anglais, 13 pasticcios, 22 oratorios, 2 Passions, des Odes, 100 cantates italiennes, 2 grandes suites pour orchestres, plus de 20 concertos, 40 sonates, trios et des pièces pour clavecin. (400v1-603)
  • Musique, 21 mars: Naissance de Jean-Sébastien Bach à Eisenach. Il composera de nombreux oeuvres majeures dont des Passions, des Messes, des oeuvres d'orgues, des oeuvres pour clavecin, des suites, des concertos et bien plus encore . . . Il décède à Leipzig en juillet 1750. (400v1-530)

1686

  • Canada: La population de la colonie est de 10 725 âmes. (008-51)
  • Canada: Le Canadien Pierre Le Moyne d'Iberville participe à l'expédition du chevalier Pierre de Troyes et sort les anglais de la Baie d'Hudson. Il fût nommé gouverneur des forts arrachés aux Anglais: Monsoni, Rupert et Albany. Privé d'aide, d'Iberville dut renoncer à assoir solidement l'influence en baie d'Hudson. (001-98)
  • Angleterre: Isaac Newton, mathématicien et astronome, publie ses Principes mathématiques de la philosophie naturelle et sa théorie de la gravitation universelle. (300-141)

1687

  • Canada, juillet: Une immense armée se donne rendez-vous au Fort Frontenac: 930 soldats de la milice Canadienne, 800 soldats réguliers, 400 Indiens de la Rive-Nord du St-Laurent, 150 coureurs des bois, 400 Indiens de l'Ouest, recrutés par Du Luth et Tonti. L'armée se dirige vers le pays des Tsonnontouans, affronte les Indiens, brûle les villages et les récoltes. Ensuite, l'armée se retire en estimant que ce raid servira de leçon aux autres nations Iroquoises. (001-92)
  • .

1688

  • Canada: Jean-Baptiste de Saint-Vallier remplace Mgr Jean-François de Montmorency Laval. Il est sacré évêque du Canada. (001-128)
  • Angleterre: L'Angleterre compte 150 000 marins. (300-90)
  • Angleterre: L'Église anglicane recouvre une part importante de ses anciennes positions. Par contre, elle ne peut vaincre la résistance des dissidents. (300-112)
  • Musique: Avis de Mgr de Saint-Vallier, deuxième évêque de Québec, au gouverneur Denonville et sa femme de donner le bon exemple en n'offrant pas de bal et en n'y assistant pas. (401-30)

1689

  • Canada, durant la nuit de 4 au 5 août: À la faveur d'un violent orage, 1500 Iroquois prennent pied sur l'ile de Montréal, près du petit village de Lachine. Ce fût le désormais célèbre massacre de Lachine car au petit matin, le village était complètement rasé et ses habitants, tous tués, massacrés, torturés. On tint les colons américains responsables du raid et des projets de vengeance mûrirent rapidement. (001-93)
  • Premier conflit France/Angleterre en Amérique.
  • Angleterre: Le Parlement adopte l'Acte de tolérance qui, entre autre, exclut formellement les catholiques. (300-112)
  • Angleterre, 29 janvier: Une Convention est réunie après l'élection de députés. Cela sonne la fin de la deuxième révolution. (300-137)
  • Angleterre, 13 février: La Convention adopte une Loi pour la déclaration des droits et libertés du sujet et pour le règlement de la succession à la Couronne, mieux connue sous le nom de Bill of Rights. (300-137)
  • Angleterre, 23 février: Guillaume et Marie sont proclamés nouveaux souverains dès qu'ils adhèrent au Bill of Rights. (300-137)
  • Angleterre: Une deuxième Guerre de Cent Ans éclate entre l'Angleterre et la France. Débutée sous le règne de Louis XIV, elle se terminera à la chute de Napoléon Ier. (300-142)

1690

  • Canada, 18 janvier: Une colonne forte de 110 hommes, part de Québec sous les ordres de René de Portneuf. Elle se dirige vers Casco (près de Portland, Maine). La garnison du village tint quelques jours. Hertel les rejoignit avec son armée après la destruction de Salmon Falls. Finalement, le village fût incendié et les prisonniers livrés aux Indiens. (001-95)
  • Canada, 28 janvier: François Hertel dirige une expédition de 50 hommes contre Salmon Falls (New-Hampshire). Le village est incendié et tous les hommes de la place massacrés.
  • Canada, début février: Jacques Le Moyne de Sainte-Hélène et son frère Pierre Le Moyne d'Iberville quittent Montréal avec une armée de 200 hommes. Ils se rendent dans le village anglo-hollandais de Corlar (Shenectady, New York). Le bourg est incendié et presque tous les hommes de la place massacrés. Du côté français, on estima que ces raids sanglants constituaient de justes représailles à l'égard des colons anglais qu'on tenait responsables du massacre de Lachine. (001-95)
  • Canada, mi-mai: Le Bostonnais William Phipps dirige une armée de 7 vaisseaux et 700 hommes contre Port-Royal. Le gouverneur de la place, Alexandre Robineau de Menneval se rend sans livrer bataille. (001-96)
    ... lorsque la flotte de Phipps arriva devant Port-Royal où il (le gouverneur, M. de Menneval) résidait, il n'avait que quatre-vingt-six hommes et 18 pièces de canons. Il ne songea pas à se défendre et se rendit sur promesse que les habitants seraient conservés et maintenus en possession de leurs biens et que tous auraient le libre exercice de leur religion. Phipps ne tint point parole. Il permit même à ses soldats de piller les maisons, de les brûler, et de profaner l'église. Le gouverneur fut fait prisonnier . . .(008-76)
  • Canada, mi-octobre: Phipps se présente devant Québec. Frontenac avait prévu le coup et possède une armée de 2000 hommes. C'est là qu'il sert sa célèbre harangue à l'émissaire anglais . . . dites à votre maître que je lui répondrai par la bouche de mes canons . . . Après moult affrontements, Phipps revint penaud à Boston; il avait perdu 900 hommes et des vaisseaux. Du côté de Frontenac il y eut 6 morts, dont Sainte-Hélène, et une vingtaine de blessés. Suite à la victoire contre les anglais, l'église du bas de la ville est renommée Notre-Dame-de-la-Victoire.
  • Musique: Le son des fifres et des caisses chasse Sir William Phips qui assiège Québec et inspirent une chanson humoristique, Le Général Flipe. (401-31)

Vous désirez connaitre la vraie réponse de Frontenac à Phipps ?
Vous aimeriez savoir ce que faisait Frontenac quand il apprit
que Phipps fonçait sur Québec ?
Lire + + + sur des tas de petites histoires personnelles, celles qui font la grande histoire.

1691

  • Canada: Les New Yorkais dirigent une offensive contre Montréal. Peter Schuler est à la tête d'une armée de 250 hommes et d'un nombre indéterminé d'Iroquois. Philippe de Valrennes, ex-officier du régiment de Carignan met l'armée anglaise en déroute à Carignan (001-97)

1692

  • Canada, Côte-du-Sud: La population de la seigneurie Rivière-du-Sud est de 85 habitants répartis dans 15 familles ou maisons. (003-49)
  • La population totale du Canada est alors de 11 075 personnes.

1693

  • Canada: Phipps dirige une offensive majeure contre les Antilles et Québec. L'expédition anglaise échoua lamentablement aux Antilles. Dès lors, pour Phipps, il ne fut plus question d'envahir le Canada. (001-97)
  • Canada, janvier: Les Iroquois continuent à ravager les Seigneuries de l'ile Jésus, Lachine, Verchères, Contrecoeur et Sorel. Frontenac dépêche une Compagnie de 600 hommes au pays des Agniers. Trois villages sont rasés et 300 prisonniers sont ramenés. (001-97)
  • Canada: C'est à l'occasion d'un raid Iroquois que la jeune héroïne de 14 ans, Marie-Madeleine de Verchères, résiste aux Iroquois. En compagnie de 2 soldats, d'un vieux domestique et de ses 2 petits frères, elle tint tête à une cinquantaine d'Iroquois qui assiégeaient le domaine de son père, l'ex-officier de Carignan, François Jarret de Verchères. . . . je me métamorphosai en mettant le chapeau du soldat sur ma tête, et en faisant plusieurs mouvements pour donner à connaître qu'il y avait beaucoup de monde . . . je chargeai moi-même un canon de 4 livres de balles que je tirai sur les Iroquois . . . (001-97)

1694

  • Canada: Pierre Le Moyne d'Iberville reprend trois postes anglais et le fort Nelson, actuel Port Nelson au Manitoba. (001-98)
  • Canada: François Charron de la Barre fonde la communauté des Frères Hospitaliers de Saint-Joseph-de-la-Croix. Il fonde l'Hôpital-Général de Montréal. Il meurt en 1719. (001-129)
  • Angleterre: Une charte royale fonde une Banque d'Angleterre selon les plans de l'Écossais Patterson. (300-142)
  • Musique: Le gouverneur Frontenac fait jouer au Château Saint-Louis de Québec le Tartuffe de Molière avec danseurs et violons. L'évêque Mgr de Saint-Vallier excommunie l'officier Jacques de Mareuil qui tient le premier rôle et émet un mandement condamnant la comédie comme contraire aux bonnes moeurs. (401-31)
  • Littérature: naissance de Voltaire.
    C'est à lui que nous devons la mémorable citation "Ces deux nations sont en guerre pour quelques arpents de neige vers le Canada, et dépensent pour cette belle guerre beaucoup plus que tout le Canada ne vaut." (410-216) (005)

1695

  • Canada, Côte-du-Sud: La population de la seigneurie Rivière-du-Sud est de 101 habitants répartis dans 22 familles ou maisons. (003-49)

1696

  • Canada, Côte-du-Sud, 1er mars: Denis Proulx, fils ainé de Jean Proulx, acheta de Jean Rolandeau, une terre de cinq arpents de front sur quarante de profondeur, joignant d'un côté Denis Huet dit Laviolette, de l'autre côté, les terres non-concédées, d'un bout à la Rivière-du-Sud et de l'autre bout les terres descendant vers le fleuve St-Laurent. (008-25)
  • Canada, mai: D'Iberville quitte le port de Rochefort, près de La Rochelle, à la tête de 3 navire. Sa mission; raser la plus grande forteresse anglaise en Amérique, le fort Pemquid (aujourd'hui Pemaquid, Maine) (001-98).
  • États-Unis, 15 mai: Le roi met sur pied un organisme appelé Lords Commissioners of Trade and Plantations. En font partie les déjà existants Lords of Trade, auxquels, on ajoute 8 autres membres n'ayant aucun lien avec l'administration gouvernementale. (100-96)
  • Canada, 14 juillet: D'Iberville met en déroute 3 navires anglais à l'embouchure de la rivière Saint-Jean. (001-98)
  • Canada, 15 août: D'Iberville s'empare de Pemquid. (001-98)
  • Canada, novembre et décembre: D'Iberville débarque au poste français de Plaisance (aujourd'hui, Placentia, Newfoundland), en compagnie du commandant Jacques-François Brouillan et 225 soldats. De là, il s'empare de 30 petits postes anglais, dont le fort Saint-Jean, capitale anglaise de l'ile, occupe 500 lieues de terre, fait quelque 1800 prisonniers, saisit 371 chaloupes et 193,000 morues. Aussi astucieux commerçant que brillant militaire, d'Iberville invita plusieurs centaines de prisonniers anglais à pêcher pour son propre compte, ce qu'ils firent sans trop d'hésitation . . . La principale raison qui donne autant de succès à d'Iberville est le fait qu'il utilise les méthode de guerre canadiennes-indiennes. Au lieu de faire marcher ses soldats en rang, il fait la guérilla. (001-100)

1697

  • Canada, 3 septembre: D'Iberville arrive, suite à une randonnée périlleuse, au Fort Nelson en baie d'Hudson. Il commande son navire, le Pélican. Il a devant lui 3 navires de guerre anglais. D'Iberville coule le premier, fait baisser pavillon au deuxième et met en fuite le troisième. Les 150 hommes du Pélican se ruent sur le fort Nelson qu'ils prennent en 3 jours.
  • Canada, 20 septembre: D'Iberville rentre en France pour apprendre que les bénéfices de son épopée viennent d'être rayé d'un trait de plume. La France et l'Angleterre avaient mis fin, par le traité de Ryswick, à une guerre qui les lassait. La France récupérait Port-Royal, mais rétrocédait Pemquid et tous les postes de Terre-Neuve sauf Plaisance. La France conservait la baie d'Hudson, excepté fort Albany que les anglais reprenaient. Ceci met fin à la première guerre inter coloniale qui dure depuis huit ans. (001-100)

1698

  • Canada: D'Iberville découvre l'embouchure du Mississipi que La Salle avait tragiquement manqué. Il fonde Biloxi. D'Iberville déplora le fait que l'Amérique française ne progresse pas aussi vite que l'Amérique anglaise. Il tient à tenir les Anglais en deçà des Alleghanys, à coloniser l'embouchure du Mississipi, afin d'assurer au Canada une région chaude, à relancer le commerce avec les Antilles. Louis XIV est enthousiasmé mais la bourgeoisie française est réticente. (001-101)
  • Canada, Côte-du-Sud: La population de la seigneurie Rivière-du-Sud est de 145 habitants répartis dans 23 familles ou maisons. (003-49)
  • La population totale du Canada est alors de 13 815 personnes.
  • Mort de Frontenac.

1699

  • États-Unis: la population de la Virginie est de 70 000 habitants. (100-26)

1700

  • Canada, Côte-du-Sud: La plupart des familles possèdent un cheval, quelques bêtes à cornes, 2 porcs et des moutons. Ils consomment surtout de la viande de porc et de mouton. (004-103)
  • Canada: Lamothe-Cadillac obtint la permission de fonder un fort dans l'Ouest, à Détroit, et sa femme s'y rendit avec lui; elle y demeura jusqu'en 1710. La femme de Cadillac se nomme Marie-Thérèse Guyon, fille de Denis Guyon et d'Élisabeth Boucher. Elle a pour aïeul, Jean Guyon, sieur du Buisson. (008-135, 136)
  • États-Unis: Pour se défendre contre l'influence des missionnaires français auprès des Indiens, les Anglais décident d'imposer la peine de mort contre tout prêtre catholique qui pénétrerait dans le pays des Indiens. (100-29, 30)
  • Musique: Selon le sieur Dièreville, dans ses Relations du voyage du Port Royal de l'Acadie ou de la Nouvelle France (Rouen 1708), M. de Fontenu, commissaire de la Marine, a à bord instruments et musiciens; la Compagnie du Chevalier de Chavignac comprend trois hautbois. Le clavecin est emporté par les flots lors d'une tempête. (401-32)

1701

  • Canada, Côte-du-Sud, 7 février: naissance du sixième enfant de 01 -Jean Rolandeau; 02 -Louis-Joseph. Il est le seul fils et le seul continuateur de la lignée et l'ancêtre de tous les Laurendeau d'Amérique. (005)
  • Canada: Lamothe-Cadillac fonde Détroit au Michigan sur la petite rivière qui unit les lacs Érié et Saint-Clair. (001-102)
  • États-Unis, 16 juin: Fondation, à Londres, de la Society for Propagating the Gospel in Foreing Parts (Société pour la propagation de l'Évangile à l'étranger). Les congrégations indépendantes d'Amérique considèrent l'évêque de l'Église d'Angleterre comme un tyran oppresseur, appuyé par le bras puissant du pouvoir civil. Climat difficile. (100-138)
  • Canada, du 22 juillet au 4 août: Suite à de difficiles pourparler qui durent depuis 2 ans, se réunissent à Montréal 1300 chefs, ambassadeurs et observateurs représentant la majorité des tribus qui occupaient le versant oriental de l'Amérique du Nord. Ils se rassemblent sous la présidence du gouverneur Callières. Finalement, tous se rallient aux vues du gouverneur et signent un traité de paix nommé La Grande Paix de Montréal. Cette Grande Paix fût durable et mit fin à 150 ans de guerres indiennes. Aussi, elle renforça la position de la Nouvelle-France face aux colonies anglaises. (001-103)
  • États-Unis: Fondation du collège Yale, au Connecticut. (101-53)

1702

  • Canada: D'Iberville fonde Mobile en Louisiane. Le sol est moins marécageux qu'à Biloxi. (001-102)
  • Angleterre: Fondation, à Londres, du premier quotidien au monde, le Daily Courant. (300-145)

1703

  • Canada, août: Les mésententes et conflits Européens relancent le seconde guerre inter coloniale. Vaudreuil organise une expédition franco-indienne contre les petits établissements anglais de la côte du Maine. (001-104)
  • Canada: La petite vérole fait plus de 2000 morts. (001-108)
  • Angleterre: Le traité de Methuen ouvre le marché anglais aux vins portugais et le marché portugais aux marchandises anglaises. (300-142)

1704

  • Canada, février: Jean-Baptiste Hertel de Rouville (fils de François), frappe le village de Deerfield (Massachusetts) près de Boston. (100-104)
  • Canada: Les Bostonnais attaquent Port-Royal. (100-104)
  • États-Unis: Parution du premier journal régulier The Boston News Letter. ( 101-511)
  • Canada, Côte-du-Sud, 25 mai: 02 -Angélique Fournier nait à St-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud. Elle deviendra la femme de 02 -Louis-Joseph Laurendeau (deuxième génération). (005)

1705

  • Canada: Daniel Auger de Subercase, de Plaisance, multiplie les raids contre les pêcheurs anglais de Terre-Neuve. La Nouvelle-France vit une crise économique sans pareille. Elle songe même à négocier la paix sans tenir compte du gouvernement métropolitain. Seul, dans les mers des Caraïbes, Pierre Le Moyne d'Iberville presse le pas. (001-104)

1706

  • Canada, 9juillet: D'Iberville, gouverneur de la Louisiane, en croisade majeure contre les Anglais, meurt à La Havane, Cuba. Terrassé par les fièvres en 1704, il se remet partiellement mais subit une rechute et en meurt. L'Amérique française perdait en lui son meilleur combattant. Quand l'illustre capitaine meurt, la Louisiane ne vaut guère mieux que Québec à la mort de Champlain. Le gouvernement métropolitain n'avait pas cru le capitaine qui défendait que la Louisiane est un pivot essentiel de la stratégie d'encerclement des colonies anglaises. (001-104, 119)

1707

  • Canada, juin et août: Le colonel John March dirige, depuis Boston, 2 raids contre Port-Royal. Il ne réussira pas ses visées. (001-104)

1708

  • Canada, 29 août: Vaudreuil dépêche 160 hommes au Massachussetts sous les ordres de Hertel de Rouville et de Saint-Ours Deschaillons. L'expédition détruit le village de Haverhill et ramène une centaine de prisonniers. (001-104)
  • États-Unis: À compter de 1708, tous les groupes de la société américaine demandent une guerre totale contre les Français du Canada et leurs alliés indiens. (100-101)

1709

  • Canada, Côte-du-Sud: Jusqu'à ce jour, la principale voie de communication entre les villes et villages demeure le fleuve. Le grand voyer Pierre Robineau de Bécancour construit le premier chemin du Roi sur la Côte-du-Sud, lequel longe le fleuve. Les censitaires ont pour mission de l'entretenir et de réparer les ponts. (003-51) Ce chemin passe à quelques mètres de la maison de 01-Jean Rolandeau. (005)
  • Canada: L'Officier Joseph de Saint-Ovide commande une troupe de 150 hommes et reprend le fort Saint-Jean à Terre-Neuve. (001-104)

1710

  • Canada, Côte-du-Sud: Le charpentier de navire, Jean-François Langlois vient s'établir à la Rivière-du-Sud. (003-48)
  • Canada: L'amiral Hovenden quitte l'Angleterre avec la ferme intention de possession de Québec. Suite à une traversée dramatique, il n'a plus la force nécessaire pour vaincre. Il se rabat sur Port-Royal avec une armée de 3500 hommes. Subercas et sa toute petite garnison résistèrent quelques jours, mais sans illusion et par devoir. L'Acadie est une fois de plus conquise. (001-29, 105)

1711

  • Canada, Côte-du-Sud, 18 août: 01 -Marie Thibault, femme de 01 -Jean Rolandeau, décède à Saint-Thomas, à l'âge de 48 ans. (005)
  • Canada, printemps: L'amiral Walker et le général Nicholson assemblent une flotte de 88 navires et une armée de 12, 000 hommes afin d'attaquer Québec. Ils prévoient une attaque massive par terre et par eau. À cause d'une tempête, une partie de la flotte anglaise s'écrase en pleine nuit sur les récifs de l'Ile-aux-Oeufs, perdant ainsi des navires, des hommes, des munitions et la plupart de ses provisions. L'échec de ce très grand effort de guerre créa une amertume durable en Angleterre et dans ses colonies. L'église Notre-Dame-de-la-Victoire est rebaptisée Notre-Dame-des-Victoires. (001-105)
  • Musique: À la suite de la défaite de la flotte . . . de Walker . . . on compose un Cantique sur la retraite des Anglois attribué à l'abbé Joseph de La Colombière; des dames en composent aussi à cette occasion. (401-34)

1712

  • Canada, Côte-du-Sud: Gédéon de Catalogne constate que les arbres fruitiers viennent très bien dans la région, particulièrement entre la Pointe-à-la-Caille et la rivière Trois Saumons. Les pommiers et les pruniers poussent à l'état naturel dans les iles du St-Laurent. (004-104)
  • Reproduction du texte d'un voyageur inconnu passant à la Pointe-à-la-Caille: ...les terres y sont très belles et unies mais très basses qui par le moyen des fosséz produisent abondamment toute sorte de grains, légumes et pacages. Les bois de toute espèces y sont très beaux, les pays bas sont sapinières, les arbres fruictiers y viennent comme à Québek...

1713

  • Canada: Par le traité d'Utrecht, la France cède à l'Angleterre Terre-Neuve, la baie d'Hudson et l'Acadie. Elle ne gardait que l'Ile Saint-Jean (ile du Prince-Édouard) et l'ile Royale (ile du Cap Breton). De plus, le pays des Iroquois devenait zone d'influence anglaise. En théorie la Nouvelle-France était perdue: privée des fourrures, de la maitrise du golfe Saint-Laurent, des pêcheries de Terre-Neuve et de l'Acadie. En fait, la Nouvelle-France ne respecta pas le traité: pendant 47 ans, elle s'affirme sans cesse face aux colonies anglaises et elle vit du mythe de son invincibilité. (001-29, 106) À la signature du Traité d'Utrecht, on peut dire que la France avait perdu en Amérique ce que l'on pourrait appeler une guerre capitale: la guerre des portes. Il s'agit ici de l'entrées du golfe Saint-Laurent, porte de la Nouvelle-France. (100-118)
  • Canada: la Canada a une population de 18479 personnes. La très faible immigration en provenance de France fait reconnaître la vitalité extraordinaire du peuple canadien. (001-108)
  • Canada: Le nombre d'arpents de terre exploités est de 53000. 68 seigneuries sont distribuées. Le cheptel: 18000 bêtes à cornes, 14000 porcs, 7000 moutons, 3500 chevaux. (001-109)
  • Canada: À cause de décisions prises par le gouvernement métropolitain, la Nouvelle-France demeure un centre de consommation de produits français. Position fort désavantageuse, à laquelle la population tente de remédier en s'adonnant à l'artisanat avec plus ou moins de bonheur. (001-110)
  • Canada: La Nouvelle-France ne dispose pas de force économique: le déficit constant de sa balance commerciale empêchera toujours les colons d'accumuler du capital. De plus, les investissements métropolitains sont trop rares et trop peu substantiels. (001-111)
  • Le charpentier de navire Jean-François Langlois s'engage à construire un bateau pour le compte d'un marchand de Québec. Ce charpentier possède un chantier de construction navale assez bien équipé. La création d'une industrie navale sera l'un des ambitieux projets de Jean Talon, Intendant de la Nouvelle-France.

Copyright © depuis 2005, Jean Laurendeau.
Au nom de mes ancêtres, je vous dis merci de votre visite